Connexion

Actualités

Toutes les actualités

Nouveauté récolte New Holland - Des coupes Dual Stream double action

Nouveauté récolte New Holland - Des coupes Dual Stream double action

Plus de rendement, moins d’humidité et de pertes... La nouvelle coupe New Holland est attendue avec impatience en France.

Dual Stream New HollandDual Stream de New Holland. (©Feiffer consult)

Commercialisée au Royaume-Uni depuis juin 2015, la coupe Dual Stream de New Holland a déjà été récompensée d’une médaille d’or sur plusieurs salons européens. Et pour cause, elle permet de :

  • réduire la consommation de carburant,
  • augmenter la fenêtre de temps disponible pour la récolte,
  • diminuer l’humidité du grain de 15 %,
  • limiter les pertes de grains,
  • améliorer la qualité de la paille.

La Dual Stream est composée de deux rangées de lames, ce qui réduit le volume de paille entrant dans la machine. Principaux avantages : un battage plus facile, un débit de chantier accru et une consommation de carburant moindre.

Dual Stream Sur varifeed de new hollandDual Stream Sur Varifeed de New Holland (©Feiffer consult)

Le système se fixe directement sur les coupes Varifeed de la marque. La lame standard fauche la partie supérieure de la récolte alors que la deuxième travaille à une hauteur de coupe normale. La section centrale est répartie uniformément sur toute la largeur de la coupe au lieu d'entrer dans la moissonneuse-batteuse.

Moissonner plus tôt et plus tard

Principe de la dual stream new hollandPrincipe de la Dual Stream New Holland (©Terre-net) 

Un rouleau, placé à 12 cm du sol après la deuxième série de couteaux, « sert de terrage pour la hauteur de coupe, mais aussi à tasser l’andain pour faciliter la fermentation de la paille » précise Arnaud Hiernard, chef de produit moissonneuses-batteuses chez New Holland France.

Selon le communiqué du constructeur, diffusé en Angleterre, « ce dispositif augmente la capacité de la machine de près de 15 %, tout en diminuant d’autant la consommation de carburant ».

Il allonge également la fenêtre de récolte. En effet, seule la partie supérieure des céréales, plus sèche, est battue. Ainsi, on peut commencer à moissonner plus tôt dans la journée et finir plus tard. De plus, moins de paille verte pénètre dans la machine, ce qui limite les pertes de grains.

Moins de chevaux nécessaires

Les systèmes de cultures sans labour apprécieront notamment la répartition uniforme de la paille sur toute la largeur de la coupe.

Après avoir testé cette dernière, le docteur Andrea Feiffer, consultante allemande dans le domaine de la récolte, estime que « chaque centimètre de paille accroît le besoin en puissance moteur de 2 % et la consommation de carburant de 1,5 %. Couper 10 cm plus haut, c’est déjà baisser de 20 % son investissement en chevaux. En outre, on laisse sur la parcelle l’humidité contenue dans le bas des chaumes. Pour des céréales, cela représente 1.500 l à l’hectare et jusqu’à plus de 4.000 l pour du colza. »

Notons que la coupe Dual Stream s’avère particulièrement intéressante pour le nord de l’Europe, et donc le nord de la France, où les pailles sont longues et humides.

« À ce jour, le système Dual Stream existe sur des barres de coupes de 6,70, 7,60 et 9,15 m. Nous travaillons actuellement sur l’homologation d’un nouveau chariot pour le transport routier. Cette nouveauté devrait donc arriver en France en septembre 2016 », annonce Arnaud Hiernard.